chaussures laboratoires et cliniques

Tout sur les chaussures de laboratoires et de cliniques.

Le travail en laboratoire ou en clinique nécessite une norme à respecter. En effet, les hôpitaux sont des endroits à risques. Le port des sabots ou des chaussures, reste nécessaire surtout pour les professionnels de la santé. Schu’zz figure parmi les leaders dans la conception et la vente des chaussures de laboratoires et de cliniques. Voici les détails pratiques à connaître autour de ces types de chaussures.

Pourquoi porter des chaussures dans les laboratoires et les cliniques ?

 laboratoires et les cliniques

Généralement, les chaussures médicales sont des tenues règlementaires pour tout le personnel médical comme l’infirmière, l’infirmier, le personnel de laboratoire dans les hôpitaux ou dans les laboratoires. En premier lieu, ces chaussures garantissent le confort pour le personnel médical. En plus, une chaussure médicale est facile à enlever, l’infirmière ou le professionnel gagnera plus de temps.

Pour faire le bon choix entre le sabot et une chaussure médicale. Le sabot pour femme ou pour homme, est généralement très léger. De ce fait, la chaussure d’hôpital apporte du confort pour les pieds de son utilisateur. En plus, la chaussure présente une forme fermée, ce qui évite l’infiltration de liquides par le haut.

D’ailleurs, la largeur des chaussures est mesurée par le système Mondopoint. La précision sur les mesures garantit le confort surtout en ce qui concerne une basket Sneaker’zz médicale ou un sabot médical. Pour une chaussure standard, sa largeur est de 10 ou 11 cm.
Les enceintes médicales requièrent une norme très stricte d’hygiène. Du coup, porter les mêmes chaussures à l’intérieur et à l’extérieur de l’établissement est risqué. Par ailleurs, les chaussures médicales sont antibactériennes, et lavables en machine. Ce sont des caractéristiques importants dans la prévention contre les infections, et la non-propagation des virus.

En plus, les chaussures médicales préviennent contre les chutes ou tous autres risques relatifs aux professions de cliniques ou de laboratoire. En effet, dans les hôpitaux, les sols sont souvent mouillés, le risque de glissade est souvent. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il faut utiliser des chaussures médicales antidérapantes.

En tout cas, chaque personnel médical doit se baigner dans le confort absolu. Surtout pour ceux qui travaillent en bloc opératoire ou ceux qui doivent rester debout toute une journée ou pendant des heures. Ces efforts génèrent des douleurs dans le dos ou des pieds. Il existe des chaussures de laboratoires et de cliniques qui répondent à ces critères.

Ces chaussures permettent une protection des pieds contre tous les dangers et risques liés aux services. Si le professionnel de la santé fait face à des accidents comme : la brûlure par exemple ou un objet tranchant, sans chaussure médicale. Donc, la personne obtient un arrêt de travail ni d’indemnisation.

Les chaussures médicales sont donc très importantes dans certains métiers.

Quelles sont les normes à respecter pour une chaussure médicale ?

En effet, le respect des normes d’hygiènes est très important dans le milieu médical. Du coup, la propreté de chaque chaussure d’hôpital dépend essentiellement de deux facteurs : en premier lieu, il y a l’évacuation de la transpiration, puis la qualité de l’entretien.
Chaque sabot ou chaussure médicale doit avoir une doublure interne en tissu. Cette dernière permet une fonction respirant qui conduit à une bonne hygiène. Pour une chaussure de protection médicale, la norme ISO insiste sur le port des chaussures en milieu sec. Il existe aussi la norme SB qui stipule la norme de base des chaussures. D’ailleurs, toutes les chaussures médicales mises en vente sur le marché européen doivent respecter la norme de chaussures de sécurité EN ISO 20345 : 2011. En outre, ce marquage doit être posé sur les chaussures avant toutes ventes sur le marché. En plus, la chaussure doit posséder un embout de protection pour les orteils. Cet embout de protection doit résister au choc pour une énergie de 200 joules.

Par ailleurs, il ne faut pas confondre la chaussure de sécurité avec la chaussure de travail en milieu médical. La norme EN ISO 20347 régit les exigences liées à la conception des chaussures médicales. En effet, ces chaussures sont non coquées, donc ne protègent donc pas du risque d’écrasements et des chocs. La chaussure de travail en hôpital ne possède pas d’embout de protection pour les orteils.
Donc, la norme pour les chaussures de sécurité en ISO 20345 rassemble : des exigences fondamentales. Ses exigences sont primordiales pour l’obtention de la norme et surtout sur la mise sur le marché du produit. Il existe aussi des exigences additionnelles, par contre elles ne sont pas obligatoires. Mais elles correspondent à des utilisations bien spécifiques de la chaussure de sécurité. Des marquages normatifs comme : SB, SBP, S1, S1P, S2 et S3 créés pour faciliter la lecture des normes. Enfin, ces normes rassemblent des exigences de résistance au glissement SRA, SRB et SRC.

Quels sont les caractéristiques des chaussures médicales?

Une chaussure de labo ou de cliniques possède des caractéristiques spécifiques afin de garantir son rôle de protection. Ses semelles sont faites avec une matière beaucoup plus résistante afin de les rendre antidérapantes. Ces chaussures sont aptes à protéger la totalité du pied du personnel médical. En fait, les milieux hospitaliers sont généralement glissants, du coup, les chaussures doivent anticiper tout risque de chute ou de blessure.

Comment entretenir les chaussures de labo et de cliniques?

Pour les professionnels de la santé, l’entretien des sabots ou des chaussures médicales est primordial, surtout pour répondre à la question d’hygiène. En effet, pour ne pas propager les bactéries et virus dans les laboratoires, l’infirmière doit entretenir son sabot médical. Donc, voici quelques astuces pour entretenir une chaussure médicale.

Pour les chaussures de travail en EVA, l’eau savonneuse est la plus recommandée. Ce genre de chaussure possède une surface particulièrement fragile. Il faut aussi utiliser une brosse douce régulièrement afin d’éviter l’accumulation des poussières au quotidien. Enfin, il faut faire passer la chaussure au papier verre pour enlever les principales tâches.

En ce qui concerne les chaussures médicales en cuir lisse ou grainé, sans produit nourrissant, le cuir va se craqueler et conduire à un risque d’inconfort sérieux. Il est donc conseillé d’opter pour une chaussure facile d’entretien comme celle proposée par Schu’zz. Pour procéder à son nettoyage, il faut tout simplement s’user d’un chiffon imbibé d’eau. De plus, certains modèles sont autoclavables. Ces derniers peuvent parfaitement être stérilisés pour réduire au maximum le risque de propagation des bactéries et microbes.
L’entretien des chaussures en microfibre est identique à celui du cuir. En revanche, la micro fibre n’est pas une matière vivante comme le cuire. La micro fibre n’a donc pas besoin d’être nourrit. Un tissu en microfibre est très confortable tout en étant très facile d’entretien.

Il faut quand même penser à entretenir l’intérieur de sa chaussure. Le pied a tendance à transpirer, car il est enfermé toute la journée dans une chaussure de travail. Or, plus le pied est enfermé, plus il favorise l’apparition de bactéries et de mauvaises odeurs. Pour éviter ce genre de désagrément, il faut vaporiser un spray déodorant à l’intérieur de la chaussure. Ce genre de produit sont conçu avec des produits anti-bactériens et anti-fongicides, afin d’assurer l’hygiène de la chaussure. Toutefois, le port des chaussettes en bambou anti-bactérienne et anti-transpiration est très astucieux.
Il existe aussi un autre élément à entretenir pour conserver l’hygiène des chaussures, la semelle de propreté amovible. Elle est la seule interface entre la semelle anti-perforation et le pied. Non seulement elle participe à l’hygiène, mais elle garantit également le confort du pied.

Quelles chaussures de travail choisir ?

chaussures laboratoires

Il existe des sites de ventes en ligne qui proposent des matériaux de bonne qualité. Schu’zz présente des chaussures médicales d’une résistance optimale. Ces chaussures sont conçues à partir de plastique qui est non-toxique. Chaque modèle offre des designs incontournables, mais surtout, il résiste aux contraintes techniques de la fabrication. Comme l’injection dans un module de matériau de base, l’EVA. C’est un genre de plastique qui se présente sous la forme de milliers de petites billes de résine. Ces billes retiennent l’air, une fois injectées à chaud, elles amortissent l’absorption des chocs.

Les chaussures de chez Schu’zz sont légères, antidérapantes et confortables. Toutes les chaussures médicales pour homme et pour femme sont les produits d’EVA de très haute qualité. Elles assurent la souplesse, la légèreté, et la résistance au produit. En plus, les chaussures sont recyclables, d’ailleurs, le plastique est anti-odeur et se lave facilement en machine, aussi souvent.

Schu’zz présente un savoir faire technique et pointu pour la conception des chaussures médicales pour les femmes et les hommes. Il est assez exigeant en ce qui concerne la qualité de la chaussure dans le secteur de la santé. Ses chaussures répondent justement aux normes exigées par l’ISO.

Il existe plusieurs types de chaussures de sécurité médicale pour faciliter les choix. On distingue par exemple des chaussures entièrement fermées dont les baskets Sneaker’zz et les baskets Mesh. Ce genre de chaussure va avec les accessoires et la tenue de l’infirmière. Elle est assez confortable et dotée d’une semelle antidérapante. Cette chaussure est toute aussi idéale pour les professionnels médicaux en labo ou en cliniques : les aides soignantes, l’infirmière, etc.

On note également, les sabots médicaux. Les sabots font parties des gammes de chaussures de Schu’zz. En effet, ils conviennent à la femme qui souhaite conserver un talon. L’avantage du sabot de sécurité, c’est de rester très ouvert et de ne pas emprisonner le pied. Il limite ainsi la transpiration. Le sabot se retire rapidement, ce qui est convenable au personnel de la santé. En ce qui concerne la norme EN ISO 20345, les sabots sont normés SB ou SBP.

C’est un type de chaussure sans lacet. Ce genre de chaussure est utilisé dans les laboratoires où l’hygiène est primordiale. Le sabot, retient très peu de saleté comparé à d’autres chaussures médicales. De nombreux modèles de sabot sont disponibles sur la page web. Il existe des modèles de chaussure autoclavable en noir et en blanc en stock.

Le sabot de sécurité autoclavable SECU a été fabriqué depuis de nombreuses années. Ces sabots sont idéals pour le bloc opératoire, les ingénieurs qui l’ont conçus maîtrisent parfaitement les étapes de la fabrication de ce type de chaussure de travail. Ce genre de sabot est très confortable, avec un talon assez haut pour soulager la colonne vertébrale. Il présente une matière douce au toucher. Sa ventilation permet aux pieds de respirer. En plus, sa lanière est aussi réglable pour un parfait maintien du pied.

En plus, le sabot autoclavable SECU protège le travailleur. Il possède un embout intégré à l’avant du pied afin d’atténuer les risques d’écrasement. Ces descriptions sont valables pour le sabot autoclavable blanc comme le noir. Ils sont idéals pour un labo de recherche.

Au-delà des attentes liées à l’exercice du métier du secteur médical, avoir de l’allure fait partie des critères de sélection d’une chaussure de laboratoire. Même dans un environnement médical, il est souhaité de porter des chaussures de qualité et confortable. Les chaussures de chez Schu’zz sont conçus avec des designs proches de la clientèle. Elles véhiculent de la joie de vivre, des couleurs, d’énergie, d’élégance, etc. Il existe plusieurs motifs de sabots : motif imprimé, coloris, etc. Ils sont adaptés aux besoins des professionnels dans le secteur de la santé.

Même pour les chaussures de travail pour femme, les modèles sont inspirés à partir des nouvelles tendances. Le cœur de la mode s’affiche dans les boutiques Schu’zz. Les chaussures anticipent aussi les saisons, l’hiver, le printemps, l’été, etc. Dotées d’une douceur extrême, les chaussures libèrent un talon échauffé. Chaque personnel de la santé embelli les hôpitaux grâce aux chaussures de marques. Il ne faut pas seulement se contenter d’uniformiser les vêtements de travail. En fait, même les chaussures blanches sont toujours élégantes et appréciées par les infirmières, par leurs coloris plus fun et à la mode.

Pour le moment, Schu’zz fait de la livraison sur la France métropolitaine seulement. Il ne fait pas encore d’expédition shipping. Mais pour toute information, il est conseillé de consulter la page web.

Partagez !
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn